Retrouvez les sensations des salles d’arcade avec l’Astro City Mini de Sega


Ceux qui ont connu les salles d’arcade dans les années 90 ont la nostalgie de ce temps révolu. La vague rétrogaming de ces dernières années leur permettent toutefois de revivre ces sensations… et de toucher de nouveaux joueurs aussi ! Sega a été un des plus importants fournisseurs de bornes d’arcade, notamment au Japon avec l’Astro City. Une version miniature est disponible depuis peu en France.

L’Astro City Mini surfe sur la tendance des mini consoles rétro popularisée par Nintendo avec sa NES Classic Mini (de nombreux autres constructeurs se sont engouffré dans la brèche). C’est la version quasiment de poche de la borne d’arcade apparue en 1993 dans les salles de jeu japonaises. Un de ses premiers jeux n’était autre que Virtua Fighter, le fameux jeu de combat en 3D.

Une sélection de jeux d’arcade mythiques

La borne originale a été produite à des dizaines de milliers d’unités, et elle a été une des plus populaires du marché avant que le concept même de salle d’arcade périclite au fil des années. Pour fêter comme il se doit ses 60 ans, Sega a donc décidé de commercialiser une version mini comprenant 37 jeux ! La sélection est riche de jeux d’arcade célèbres, mais aussi des titres inédits jamais vus en France comme Arabian Fight.

Crédit : Sega

Les jeux compris dans l’Astro City Mini sont les suivants : Virtual Fighter, Space Harrier, Rad Mobile, Fantasy Zone, Altered Beast, Golden Axe, Golden Axer – The Revenge Of Death Adder, Alien Syndrome, Alien Storm, Wonder Boy, Wonder Boy In Monster Land, Wonder Boy III Monster Lair, Shinobi, Shadow Dancer, Cyber ​​Police Eswat, Crack Down, Gain Ground, Quartet 2, Puyo Puyo, Puyo Puyo 2, Columns, Columns II, Stack Columns, Bonanza Bros., Tant- R, Ichidant-R, Thunder Force AC, Sonic Boom, Dottori Kun, Flicky, Sega Ninja, My Hero, Arabian Fight, Dark Edge, Cotton, Alex Kidd avec Stella The Lost Stars et Scramble Spirits.

La console en elle-même intègre un écran de 4 pouces 720p (une sortie HDMI permet de la brancher sur un téléviseur), elle est alimentée avec une prise micro-USB, un port audio est disponible ainsi que deux ports USB-A pour y brancher des manettes. Il est possible d’enregistrer ses parties (deux emplacements sont disponibles), et d’écouter les musiques des jeux avec le mode Background Music.

Le bâton d’arcade d’Astro City. Crédit : Sega

On pourra acheter la console chez les distributeurs habituels au prix de 159,99 €. Deux manettes externes sont également proposées, l’Astro City Arcade Stick à 179,99 € et l’Astro City Mini Gamepad (39,99 €).



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *