Google Stadia arrive enfin sur les plateformes iOS via le navigateur


Vous l’aurez sans doute compris durant toute l’affaire qui entourait le procès entre Epic Games et Apple, mais il n’est pas toujours facile pour un constructeur ou un éditeur de sortir des applications sur iOS. C’est pour cela que Google Stadia n’était pas encore disponible sur ces plateformes jusqu’ici, mais cela change avec une Web App qui permet de jouer sur navigateur.

Stadia accessible via Safari

Pour accéder à Stadia depuis votre iPhone ou votre iPad, il faudra posséder la dernière mise à jour iOS (c’est du moins recommandé), et passer par le navigateur Safari. Vous pourrez ensuite aller directement sur le site de Stadia pour avoir accès à votre compte et votre catalogue.

Il ne vous reste plus qu’à mettre ce lien en raccourci pour y accéder rapidement (car il n’y aura toujours pas d’application) et avoir une bonne connexion, si possible une connexion internet fibre pour en profiter dans les meilleures conditions.

Stadia 1 an après, ça vaut quoi ?

Maintenant que le service est arrivé sur la plupart des appareils promis, on peut se demander ce qu’il va advenir de Stadia dans les prochains mois. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Stades n’a pas vraiment réussi son lancement, avec un catalogue famélique et des promesses qui ont mis du temps à venir. Heureusement pour les rares utilisateurs du service, Google n’a pas lâché l’affaire de suite, puisque cela fait déjà un an que Stadia a été lancé. Un an de rodage certes, mais qui permet de faire un bilan qui est moins catastrophique qu’on aurait pu le penser, malgré de nombreuses errances.

Et puisque l’on évoque les problèmes du service, commençons par son souci principal : l’absence d’exclusivités. Il est dur de convaincre les joueurs de venir acheter un jeu 70 euros sur une plateforme dématérialisée s’ils possèdent déjà une console capable d’afficher le même résultat, surtout si ces derniers ne possèdent pas une connexion internet suffisante.

On le sait, en France, la fibre est encore loin d’être majoritaire, et même les bonnes connexions ADSL sont parfois rares, ce qui n’a pas aidé Google à séduire les joueurs. Pourtant, le service fonctionne bien même avec une connexion limitée à quelques dizaines de mégas, mais là encore, on en revient à la question du prix des jeux qui est trop élevé pour juste voir son jeu « bien fonctionner ».

Les efforts de Stadia pourraient cependant payer dans les années à venir. Si les Stadia Connect sont peu passionnants à suivre avec un nombre d’annonces limité, on remarque que le catalogue s’est nettement amélioré depuis le lancement, grâce au support de gros éditeurs comme Square Enix, Ubisoft ou encore Electronic Arts, qui commencent à distribuer leurs jeux sur la plateforme.

Cyberpunk 2077, le sauveur ?

cyberpunk 2077 sauvetage 1

Mais c’est peut-être Cyberpunk 2077 qui va changer la donne pour Stadia. L’échec de CD Projekt Red à produire des versions consoles satisfaisantes fait les affaires de Google. Car oui, sur Stadia, avec une connexion internet correcte, Cyberpunk 2077 s’en sort avec les honneurs, et ressemble bien plus à la version PC qu’aux versions consoles old-gen.

On y retrouve moins de bugs que sur ces dernières, avec un rendu nettement plus propre. De plus, l’offre de Stadia qui comprenait une manette et un Chromecast Ultra en plus de l’achat du jeu a dopé les ventes, obligeant même Google a vite arrêter cette proposition face à la demande très élevée des joueurs, dont beaucoup devaient être déçus des versions consoles.

Après un démarrage lent, Stadia semble donc être plus armé que jamais pour faire face à la concurrence. Entre sa disponibilité sur iOS et la sortie de Cyberpunk 2077, le service sort quelque peu la tête de l’eau, et si le chemin sera encore très long pour que Google devienne un acteur majeur de l’industrie, il rattrape au moins son départ chaotique.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *