L’Europe met en garde Apple sur la sécurité et la concurrence


Proposer une bonne sécurité à ses clients ne signifie pas que la concurrence ne doit pas être d’actualité chez Apple, dit Margrethe Vestager. La commissaire européenne à la Concurrence juge que le fabricant d’iPhone utilise des pratiques discutables depuis les affaires anti-trust.

App Store Logo Icônes Applications

Ouvrir iOS ne signifie pas obligatoirement affaiblir la sécurité

Plusieurs pays ou régions, dont l’Europe et les États-Unis, ont enquêté sur Apple et ses pratiques potentiellement anticoncurrentielles avec l’App Store. Le fait qu’Apple oblige les utilisateurs à installer des applications depuis son App Store et ne permette pas d’utiliser un moyen de paiement autre le sien dérange. Apple dit faire tout cela pour assurer une bonne sécurité à ses utilisateurs. Mais pour Margrethe Vestager, ce discours n’est pas bon.

« Je pense que la vie privée et la sécurité sont d’une importance capitale pour tout le monde », a déclaré la commissaire européenne à Reuters. « L’important ici est, bien sûr, qu’il ne s’agit pas d’un bouclier contre la concurrence, car je pense que les clients ne renonceront ni à la sécurité ni à la confidentialité s’ils utilisent un autre magasin d’applications ou s’ils sideloadent[installer une application hors de l’App Store]», a-t-elle ajouté. Selon elle, une solution peut être trouvée pour ouvrir iOS sans pour autant affaiblir la sécurité.

Margrethe Vestager indique par ailleurs que la fonction d’anti-pistage en place depuis iOS 14.5 est une bonne chose parce que cela donne un choix à l’utilisateur :

Comme je l’ai dit, je pense en fait plusieurs fois, c’est une bonne chose lorsque les fournisseurs nous offrent le service sur lequel nous pouvons facilement définir nos préférences si nous voulons être suivis en dehors de l’utilisation d’une application ou non, tant que c’est la même condition pour tout le monde. Jusqu’à présent, nous n’avons aucune raison de croire que ce n’est pas le cas pour Apple.

Apple offre le choix à l’utilisateur ici, qui peut accepter ou refuser le suivi. Pour le téléchargement d’applications, ce choix n’existe pas : c’est l’App Store et nulle part ailleurs.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *