Dominik Egli – Janis Moser: le match des étoiles


Mené 1-0 dans la série de pré-play-off contre «Rappi» (Best of 3), le HC Bienne n’a plus droit à l’erreur. Les défenseurs vedettes Dominik Egli et Janis Moser vont encore se livrer un passionnant duel ce vendredi à Rapperswil lors de l’acte II (19h45).



Dominik Egli contre Janis Moser, ou le duel entre deux des meilleurs défenseurs suisses du pays.


© Freshfocus
Dominik Egli contre Janis Moser, ou le duel entre deux des meilleurs défenseurs suisses du pays.

Bienne 0. Rapperswil 1. Dominik Egli 2.

Deux, comme le nombre de buts inscrits mercredi par Dominik Egli (22 ans), le défenseur de Rapperswil lors de la victoire saint-galloise 1-2 après prolongation à la Tissot Arena.

Le droitier des Lakers a coulé son ancienne équipe (il avait évolué au HCB durant 23 matches lors de l’exercice 2018-2019) avec deux coups de canon magistraux: un premier slapshot pour égaliser à 1-1 à la 16e minute, un second après 17 minutes de jeu dans la prolongation. Game over.

Janis Moser (20 ans) n’a pas marqué, mais il a livré une performance de haut vol au sein de l’arrière-garde seelandaise.

Dans les tribunes, le dépisteur du HC Lugano, le Jurassien Julien Vauclair, a attentivement suivi les performances de ces deux joueurs clé. Voici le «scouting report» de l’ancien défenseur international, retraité des patinoires depuis le printemps dernier.

A propos de Janis Moser (Bienne)



Janis Moser, HC Bienne.


© Freshfocus
Janis Moser, HC Bienne.

48 matches de saison régulière, 9 buts, 21 assists, 30 points.

Acte I des pré-play-off contre Rapperswil: 26’48’’ de temps de jeu, 0 point.

«Il a contrôlé le match. Pour un joueur de 20 ans, c’était impressionnant»

«Il a tout pour jouer en NHL: c’est un «jeune Roman Josi», et il ne faut pas avoir peur de la comparaison. Au même âge, Josi était certes plus percutant offensivement, parce que la qualité de son tir était meilleure et que son coup de patin était plus dynamique. A seulement 20 ans, Janis Moser est déjà tellement complet. Il n’y a plus grand-chose à améliorer chez lui. Il a encore de la marge au niveau de son shoot, c’est clair, et de son explosivité sur les trois ou quatre premiers coups de patins. Pour le reste, il est déjà au top. Il est facile au niveau du patinage, il possède une bonne mobilité et une fois qu’il est lancé, il va vraiment vite. Lors du premier acte contre Rapperswil mercredi, il a contrôlé le match. C’était impressionnant de voir un jeune défenseur être aussi dominant. S’il a l’opportunité de partir en NHL la saison prochaine, pour autant qu’un club mise sur lui et décide de lui offrir un rôle correspondant à ses qualités, soit d’être un défenseur Top 4 là-bas, alors il faut qu’il saute sur l’occasion.»

A propos de Dominik Egli (Rapperswil)



Dominik Egli, Rapperswil.


© Freshfocus
Dominik Egli, Rapperswil.

«C’est un pur-sang offensif doté d’un gros shoot»

45 matches de saison régulière, 8 buts, 15 assists, 23 points.

Acte I des pré-play-off contre Bienne: 24’01’’ de temps de jeu, 2 buts.

«Egli, c’est un pur-sang offensif. Il possède un très gros shoot et de superbes qualités offensives. Ce n’est pas forcément le genre de joueur sur lequel on compte pour défendre une avance à la marque dans les dernières minutes d’un match. Par contre, il peut vous faire gagner une partie grâce à la puissance de ses tirs et la qualité de son jeu offensif. C’est un joueur plus explosif que Janis Moser, mais il est moins complet. Il a marqué les deux buts de Rapperswil mercredi sans pour autant être dominant dans le jeu. C’est un défenseur qui sait utiliser efficacement ses qualités. Notamment en powerplay, où il est souvent décisif.»



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *