Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l’univers d’Akira Toriyama


News jeu Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l’univers d’Akira Toriyama

L’œuvre phare du mangaka Akira Toriyama traverse les âges depuis ses premiers pas dans le Weekly Shōnen Jump en 1984, et accompagne depuis ce jour les évolutions majeures du jeu vidéo, une génération de consoles après l’autre. Voilà plus de 35 ans que Son Goku et ses compagnons émerveillent petits et grands peu importe le format. Ce sont plus d’une centaine d’adaptations vidéoludiques qui ont vu le jour sur cette même période. Entre les jeux de combat, d’aventure et les RPG, la franchise avait écoulé plus de cinquante millions d’unités fin 2018 (hors free-to-play) ce qui en fait l’une des licences « vidéoludiques » les plus lucratives. La rédaction de jeuxvideo.com vous propose ci-dessous une sélection de 10 jeux vidéo Dragon Ball afin d’explorer autrement l’univers d’Akira Toriyama.

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball: aventure avancée

Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous commençons notre voyage, non pas avec un jeu de combat à proprement parler, mais avec Dragon Ball : Advanced Adventure sur Game Boy Advance. Ce Beat’em All (ou Beat’em Up en anglais), développé par Dimps (Dragon Ball Z : Budokai, Street Fighter V…) et publié dès 2005 par Bandai en Europe, propose 30 personnages jouables et plusieurs modes de jeu dont les modes Histoires, One-on-one, Versus et Extra. Le Story Mode débute avec le manga lorsque Son Goku rencontre Bulma, et se termine avec le combat face à Piccolo Daimaô (aka le Grand roi démon Piccolo).

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball FighterZ

Place désormais à un mastodonte du versus fighting qui a séduit les fans de la licence, mais également les amateurs de duels virtuels. Dragon Ball FighterZ est un jeu de combat 2D au sens strict du terme développé par Arc System Works, des studios japonais spécialisés dans la baston ludique (Guilty Gear, BlazBlue), et édité par Bandai Namco Entertainment en 2018 sur PC et consoles de huitième génération. Le roster de combattants était à l’origine composé de 24 personnages dont 3 à débloquer auxquels se sont ajoutés via des DLC 19 nouveaux guerriers pour un total de 43, issus des différentes séries, Dragon Ball à Dragon Ball Super, mais aussi des films et des OAV (pour Original Video Animation). Le titre est salué à sa sortie pour la nervosité de ses combats, la technicité de son gameplay ainsi que ses graphismes “2D” rendant hommage aux affrontements épiques du matériau d’origine.

Bande-annonce de Dragon Ball FighterZ

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Fusions

Un arrêt par la Nintendo 3DS s’impose en parcourant les jeux de la franchise imaginée par Akira Toriyama. Dragon Ball Fusions est un RPG (pour Role-Playing Video Game) développé par Ganbarion (One Piece : World Seeker) et toujours édité par Bandai Namco, une entreprise qui s’est spécialisée dans les adaptations de mangas à succès. Le jeu permet aux fans de créer leurs propres héros, de bâtir une équipe, et de collecter les personnages cultes de la saga afin de les fusionner entre eux et ainsi créer de tous nouveaux combattants à engager durant des affrontements tactiques et dynamiques. Si Dragon Ball Fusions souffre d’un scénario finalement oubliable, le respect de l’univers, le système de Fusions EX et la musique méritent l’attention des fans.

Bande-annonce de Dragon Ball Fusions

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Xenoverse 2

Et si nous pouvions réécrire les aventures de Son Goku ? C’est le concept qui se cache derrière la série “Xenoverse” dont le premier épisode est paru dans nos contrées en 2017. Sa suite, Dragon Ball Xenoverse 2, est également un jeu de combat 3D en arènes ouvertes qui emprunte de nombreuses mécaniques de gameplay aux RPG ainsi qu’aux MMORPG dont la création de personnage, le système de classe, un Hub central Conton City pour jouer en multijoueurs et lancer les quêtes, etc. La maîtrise des combats ainsi que la direction artistique inspirée de la série animée ne font qu’accentuer le plaisir de découvrir une histoire alternative dans l’univers de Dragon Ball qui intègre bon nombre de personnages iconiques de la saga.

Bande-annonce de Dragon Ball Xenoverse 2

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z: L’attaque des Saiyans

Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans (Dragon Ball Kai : Saiyan Invasion de son titre japonais) est un jeu de rôle au tour par tour sur Nintendo DS développé par Monolith Soft (Xenoblade Chronicles 2) et édité par Bandai Namco Entertainment en 2009. Le scénario couvre une période s’étalant du 23ème Tenkaichi Budokai à la saga Saiyan. Ce premier arc de Dragon Ball Z introduit les origines de Son Goku et plusieurs personnages majeurs dont son frère Raditz ainsi que le prince Vegeta. Dragon Ball : Attack of the Saiyans se démarque par la nervosité de ses affrontements compte-tenu du type de jeu, bien que ce dernier s’avère parfois trop classique dans sa structure.

Bande-annonce de Dragon Ball Z: Attack of the Saiyans

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z: Budokai 3

Dragon Ball Z : Budokai 3 est un jeu de combat 3D en arènes de 2004 destiné à la PlayStation 2, développé par Dimps (Dragon Ball Xenoverse, Street Fighter V) et édité par Atari Inc. en occident. Cette suite de Dragon Ball Z : Budokai 2, lui-même une révolution en son temps pour ce qui est des graphismes et du gameplay, s’offre un roster de 38 personnages tirés des séries animées Dragon Ball Z et Dragon Ball GT ainsi que des films. Le mode Histoire permet de revivre plusieurs arcs narratifs, tout aussi cultes les uns que les autres, de l’arrivée de Raditz sur Terre à la défaite de Majin Buu. Plusieurs autres modes de jeu, dont certains multijoueurs en local, assurent une excellente durée de vie.

Bande-annonce de Dragon Ball Z : Budokai 3

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z: Budokai Tenkaichi 3

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 (Dragon Ball Z : Sparking! Meteor de son titre original) est le troisième et dernier épisode de la série des Budokai Tenkaichi. Ce jeu de combat 3D développé par Spike (Dragon Ball : Raging Blast, Way of the Samurai 4, Danganronpa: Trigger Happy Havoc) et édité par Atari Inc sur PlayStation 2 et Wii. se veut spectaculaire et fidèle à la saga avec un mode Scénario relativement complet. Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 se démarque par son roster hallucinant qui compte près d’une centaine de combattants pour 161 formes différentes. De son côté, le mode Dragon Sim, qui s’apparente à un mode Carrière, permet de faire évoluer un personnage en organisant librement ses activités parmi lesquelles l’entraînement, l’exploration, le repos et la consommation d’haricot Senzu pour se régénérer.

Bande-annonce de Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z Dokkan Battle

Une faille spatio-temporelle déclenchée par le dragon Shenron après avoir exaucé un vœu est à l’origine du Puzzle-Game mâtiné de Fast-RPG qu’est Dragon Ball Z Dokkan Battle. Cet épisode mobile free-to-play librement adapté de la saga d’Akira Toriyama, développé par Akatsuki Inc. et édité sur iOS et Android en 2015 par Bandai Namco, est le prétexte idéal pour retrouver tous les personnages de la saga le temps d’une histoire alternative. Ce réagencement des faits et des évènements invite les joueurs à collectionner les figures iconiques de Dragon Ball, et à les faire évoluer pour progresser.

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z: Hyper Dimension

Dragon Ball Z : Hyper Dimension est le dernier jeu de combat basé sur l’œuvre d’Akira Toriyama développé par Tose (World of Final Fantasy, The king of Fighters XIV) et édité en 1996 par Bandai sur Super Nintendo. Ce jeu, qui couvre les sagas Freezer, Cyborg et Buu, met en scène pas moins de 10 combattants dont Gotenks, Vegetto, Kid Buu et Perfect Cell. Encensé et à raison pour ses graphismes 2D, ses animations et son gameplay nerveux, Dragon Ball Z : Hyper Dimension s’avère être l’une des meilleures itérations sur SNES des aventures de Son Goku. Malheureusement, la version européenne souffre d’une absence de taille. Le mode Histoire, pourtant bien présent dans les autres versions du jeu, n’est jamais arrivé dans nos contrées.

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Dragon Ball Z : L’Héritage de Goku 2

Nous terminons ce tour d’horizon des jeux vidéo Dragon Ball avec, non pas un jeu de combat, mais un jeu d’action-aventure sur Game Boy Advance. Dragon Ball Z : L’Héritage de Goku 2, développé par Webfoot Technologies et édité par Infogrames, poursuit l’aventure mise en pause à la fin du premier épisode, et se termine lors des Cell Games. Ce titre a la particularité de débuter avec, non pas Son Goku, mais son fils Son Gohan bien que son père fasse partie des personnages jouables au même titre que Piccolo, Vegeta et Trunks. La principale nouveauté de cet opus vient du fait qu’il est désormais possible durant un temps limité de se transformer pour certains en Super Saiyan afin de booster les statistiques des différents héros.

Dragon Ball : 10 jeux vidéo pour explorer l'univers d'Akira Toriyama

Les adaptations de Dragon Ball en jeux vidéo

Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com

Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com

MPTwitter



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *