Les 10 jeux vidéo gratuits les plus populaires dans le monde


Publié le 14 janv. 2021 à 13:34Mis à jour le 14 janv. 2021 à 13:47

01.Honor of Kings (Tencent): 2,45 milliards de dollars

Cette arène de combat en ligne multijoueur développée par TiMi Studios et publiée par Tencent Games sur le marché chinois est souvent considérée comme un clone de League of Legends en version mobile. Alors qu’il fête ses cinq ans, le plus gros jeu dans l’escarcelle du géant chinois Tencent a tellement d’accros dans le pays que le gouvernement a forcé l’éditeur à imposer une limite de temps de jeu et de dépense en fonction de l’âge ! Selon les statistiques officielles, il séduirait 100 millions de joueurs actifs chaque jour dans le monde.

02. Peacekeeper Elite (Tencent) : 2,32 milliards de dollars

Le Peacekeeper Elite, l’édition chinoise du jeu de Tencent qui s’appelle ailleurs dans le monde PUBG Mobile est le jeu roi de 2020 et le groupe chinois mise gros sur son potentiel dans l’e-sport : il a annoncé fin 2020 lors de la Peacekeeper Elite Championship (PEC) un investissement d’environ 30 millions de dollars dans la ligue pour cette troisième saison dont 3 millions de dollars de cagnotte pour le grand vainqueur de l’année !

03. Roblox (Roblox): 2,29 milliards de dollars

Lancée en 2005, la firme californienne s’impose plus que jamais comme le réseau de choix pour les plus jeunes. Elle n’a mis le cap sur l’international que récemment avec la traduction en français et en allemand de son service. Ce jeu vidéo de type « bac à sable » (sandbox) qui fait appel à la créativité du joueur sans objectif précis et lui permet de se construire des mondes virtuels rivalise même avec Minecraft dans ces tranches d’âge inférieures. Roblox doit entrer en bourse cette année, ce qui lui permettrait de lever un milliard de dollars.

04. Free Fire (Garena) : 2,13 milliards de dollars

Ce jeu vidéo de type battle royale dans lequel 49 joueurs s’opposent pendant des parties de 10 minutes est développé par le studio vietnamien 111 Dots Studio et publié par la société originaire de Singapour Garena pour Android et IoS. Il bat des records de téléchargement depuis 2019 où il a notamment remporté beaucoup de succès au Brésil et en Thaïlande.

05. Pokemon GO (Niantic): 1,92 milliards de dollars

Disponible depuis 2016 sur iOS et Android, le jeu de Niantic (Google) a bien traversé 2020 malgré les confinements car l’éditeur s’est ingénieusement adapté aux contraintes sanitaires , multipliant les cadeaux aux joueurs bloqués chez eux (notamment les Pokéball, difficiles à collecter sans bouger) et faisant évoluer son mode de calcul pour comptabiliser les pas quand on court sur place. Résultat : +39% de revenus sur les douze derniers mois! Les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne sont les plus friands de la chasse aux 365 Pokémon.

Des utilisateurs du jeu Pokemon GO.

Des utilisateurs du jeu Pokemon GO.© INA FASSBENDER / AFP

06. League of Legends (Riot Games): 1,75 milliards de dollars

Avec 100 millions de joueurs mensuels venus de 145 pays, le jeu « free to play » de Riot Games a longtemps dominé la catégorie des MOBA en nombre de joueurs (arène de bataille en ligne multijoueur) mais il n’a pas la palme de la rentabilité car ses adeptes dépensent relativement peu : deux fois moins en moyenne que ceux de Fortnite selon SuperData. S’il subit un certain essoufflement après dix ans de bons et loyaux services (il générait encore 2,9 milliards de dollars en 2016), sa récente déclinaison sur mobile devrait lui permettre de renouveler son public et d’attirer de jeunes joueurs.

07. Candy Crush Saga (KING Digital Entertainment): 1,66 milliards de dollars

A l’origine conçu pour Facebook, le jeu gratuit, qui consiste à aligner des petits bonbons acidulés, continue d’être des plus addictifs, comme en témoigne le nombre de gens qui y jouent dans les transports. Il n’a pourtant pas été un succès instantané : ses débuts chez l’éditeur londonien King furent plutôt humbles, car le jeu était noyé parmi des dizaines d’autres titres. Son entrée dans l’App Store en novembre 2012 et son décollage à Noël suivant ont lancé sa carrière.

Candy Crush

Candy Crush© Ilya S. Savenok / Getty Images pour King Games / AFP

08. AFK Arena (Lilith Games) : 1,45 milliards de dollars

Edité par un studio de ShanghaÏ, ce jeu de rôle où les joueurs doivent composer leur équipe de héros et les embarquer sur le champ de bataille et, gagner des combats face à diverses créatures démoniaques se distingue par le soin porté à la direction artistique unique et les animations très travaillées, inspirées par les peintures murales et les cathédrales. Depuis son lancement en avril 2019, le modèle économique d’AFK Arena repose essentiellement sur l’achat de diamants, une monnaie virtuelle qui s’ajout aux pièces obtenues lors des combats.

09. Gardensc apes New Acres (Playrix): 1,43 milliards de dollars

Ce jeu vidéo de puzzle gratuit lancé en 2016 par Playrix, un éditeur russe originaire de Vologda dont le siège social est à Dublin, combine des éléments de simulation et des mécanismes de casse-tête. Le joueur se met dans la peau du jeune Austin, qui a pour objectif de transformer le vieux jardin de sa maison d’enfance après avoir mené une véritable enquête et s’être livré à une chasse au trésor.

10. Dungeon Fighter Online (Nexon): 1,41 milliard de dollars

Lancé en 2005 en Corée du Sud, ce jeu de rôle et d’action multijoueur n’a vraiment décollé qu’après son lancement en Chine en 2007 où il est édité par Tencent. S’il séduit l’Asie (200 millions d’utilisateurs officiels sur ce continent), il a plus de mal à conquérir l’Occident. Il a survécu à la restructuration récente des activités de son éditeur, le Sud-coréen Nexon, grâce à sa popularité persistante en Chine. La licence se décline maintenant aussi sur mobile.

(source SuperData, Nielsen, année 2020 en revue)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *