Game of Thrones : l’audition « merdique » de Pedro Pascal pour le casting d’Oberyn Martell


« C’était une audition réalisée en selfie sur iPhone, ce qui était inhabituel ».

Même s’il n’est resté qu’une petite saison et à peine 7 épisodes, tout le monde se souvient de Pedro Pascal dans Jeu des trônes. L’interprète du prince Oberyn Martell est devenu une star de série grâce au drama HBO, enchaînant ensuite Narcos puis Le mandalorien ! Sauf qu’il a bien failli ne jamais avoir le job, en raison d’une première audition ratée, dont se souvient le showrunner de Jeu des trônes, David Benioff, dans Variety :

« C’était une audition réalisée en selfie sur iPhone, ce qui était inhabituel », se rappelle le scénariste. « Et ce n’était pas l’un des nouveaux iPhones avec des caméras sophistiquées. Visuellement, c’était vraiment merdique ! C’était filmé à la verticale, tout ça faisait très amateur. Sauf pour la performance, qui était intense, crédible et juste. »

Game of Thrones : Gendry était peut-être le fils de Cersei !

L’équipe de Jeu des trônes recherchait alors « un acteur avec du charisme, de l’énergie sexuelle, capable d’être une menace physique et qui soit intense, pour incarner la colère mais aussi la sensibilité et l’humour du personnage. » Et Benioff a tout de suite senti que Pedro Pascal, malgré cette vidéo pourrie, avait les épaules pour cartonner :

« J’ai toujours pensé qu’il aurait mérité une plus grande reconnaissance pour sa prestation dans Jeu des trônes. Qu’il aurait dû être nommé à un prix au moins. Avec Dan Weiss, nous sommes ravis d’avoir donné à Pedro un rôle qui a aidé à son ascension, car c’est un joyau absolu d’acteur et d’homme. « 

Malheureusement, Oberyn Martell était condamné dès le départ, la saison 4 de la série suivant encore à l’époque la trajectoire des romans de George RR Martin. Comme prévu, il a bien été massacré par La Montagne en combat singulier, même si les fans l’adoraient :

« Nous aimons beaucoup Pedro. Et nous avons adoré ce personnage. Mais sa mort aux mains de la Montagne était l’un de nos meurtres brutaux préférés des livres de George. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les gens se souviennent d’Oberyn. Cette mort si horrible. Et si nous ne l’avions pas tué, le pauvre Pedro n’aurait jamais pu faire Narcos dans la foulée. Donc, tout ça s’est parfaitement goupillé. Pas pour Oberyn, certes, mais pour nous autres…« 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *