Rencontrez le couple de puissance de l’athlétisme TOUS DEUX prêts à concourir à Tokyo


Les deux moitiés d’un couple américain devraient participer aux Jeux de Tokyo 2020 cet été.

Ce week-end, Tara Davis, 22 ans, participera à la compétition olympique de saut en longueur, quatre ans après être devenue la détentrice du record américain junior du saut en longueur en salle.

Quelques semaines plus tard, son petit ami Hunter Woodhall, 22 ans, déjà médaillé d’argent et de bronze aux Jeux paralympiques de 2016 à Rio, participera aux 100 et 400 aux Jeux paralympiques.

Couple puissant !  Hunter Woodhall et Tara Davis, tous deux âgés de 22 ans, devraient tous deux concourir à Tokyo dans des épreuves sur piste

Couple puissant ! Hunter Woodhall et Tara Davis, tous deux âgés de 22 ans, devraient tous deux concourir à Tokyo dans des épreuves sur piste

Incroyable!  Tara participera à la compétition olympique de saut en longueur, tandis que Hunter participera aux 100 et 400 aux Jeux paralympiques

Incroyable! Tara participera à la compétition olympique de saut en longueur, tandis que Hunter participera aux 100 et 400 aux Jeux paralympiques

Retour: Tara fréquentait l'école en Californie et Hunter dans l'Utah lorsqu'elles ont toutes deux participé à la même compétition d'athlétisme à Pocatello, Idaho en 2017.

Retour: Tara fréquentait l’école en Californie et Hunter dans l’Utah lorsqu’elles ont toutes deux participé à la même compétition d’athlétisme à Pocatello, Idaho en 2017.

Les stars du sport adorées se fréquentent déjà depuis quatre ans, s’étant rencontrées alors qu’elles étaient toutes les deux en dernière année au lycée.

Tara fréquentait l’école en Californie et Hunter dans l’Utah lorsqu’elles ont toutes deux participé à la même compétition d’athlétisme à Pocatello, Idaho, en 2017.

« Je m’échauffais et j’ai repéré Hunter et je me suis dit: » Oh, ce gars est mignon « , a déclaré Tara à Good Morning America. « Je ne savais pas qui il était mais je me suis approché de lui alors qu’il sortait de la piste après sa course et je lui ai fait un câlin et nous avons commencé à parler. »

« Ma première impression d’elle est qu’elle était magnifique », a déclaré Hunter à Elle. «Elle s’est approchée de moi et m’a serré dans ses bras. Pas de questions… Je me disais : « Wow, cette fille est audacieuse, elle sait ce qu’elle veut. »

Le couple s’est suivi sur les réseaux sociaux et est resté en contact, et est finalement entré dans une relation à distance.

Incroyable: Hunter – qui est né avec une hémimélie fibulaire et a été amputé des deux jambes à l'âge de 11 ans – a été le premier double amputé à obtenir une bourse d'athlétisme de Division I

Incroyable: Hunter – qui est né avec une hémimélie fibulaire et a été amputé des deux jambes à l’âge de 11 ans – a été le premier double amputé à obtenir une bourse d’athlétisme de Division I

Il a ça !  Il a déjà remporté l'argent et le bronze à Rio en 2016

Il a ça ! Il a déjà remporté l’argent et le bronze à Rio en 2016

'Je m'échauffais et j'ai repéré Hunter et j'étais comme, "Oh, ce gars est mignon,"' Tara a dit de leur première rencontre

« Je m’échauffais et j’ai repéré Hunter et je me suis dit: » Oh, ce gars est mignon «  », a déclaré Tara à propos de leur première rencontre

Qu’est-ce que l’hémimélie fibulaire?

L’hémimélie fibulaire est une anomalie de la brith qui se traduit par l’absence partielle ou totale de la fibula.

Il est également associé à une différence de longueur des membres, des déformations du pied et des déformations du genou.

Une jambe affectée par l’hémimélie fibulaire semblera plus courte qu’une jambe non affectée. Le tibia peut être plié, tandis que le pied peut être plus petit que la normale, plié vers l’extérieur au niveau de la cheville et avoir moins de cinq orteils. Le genou est également souvent déformé et peut bouger anormalement.

C’est la forme la plus courante de déficience des membres inférieurs présente à la naissance, estimée à une naissance sur 40 000.

Les hommes sont 50 % plus susceptibles d’être touchés que les femmes.

L’ancien paralympique Oscar Pistorius a la condition.

On pense que la plupart des cas d’hémimélie fibulaire se produisent sans raison.

«Nous y sommes habitués à ce stade. Cela fait quatre ans de distance, donc nous avons traversé beaucoup de choses », a déclaré Hunter à Team USA.

Ils sont restés ensemble alors qu’ils se rendaient chacun dans leurs collèges respectifs. Tara a voyagé à l’Université de Géorgie mais a ensuite été transférée à l’Université du Texas à Austin, tandis que Hunter a fréquenté l’Université de l’Arkansas.

Hunter – qui est né avec une hémimélie fibulaire et a été amputé des deux jambes à l’âge de 11 ans – a été le premier double amputé à obtenir une bourse d’athlétisme de Division I.

« Ils ont dit que je ne marcherais jamais, alors j’ai appris à courir à la place », a-t-il plaisanté dans sa biographie Instagram.

Les relations à distance ne sont faciles à entretenir pour personne, mais Hunter et Tara ont réussi à le faire tout en jonglant avec leurs horaires d’athlétisme et de cours.

« Nous équilibrons notre relation à distance en ayant la communication, la confiance et la patience », a expliqué Hunter.

« Au cours des quatre dernières années, nous avons appris à communiquer et à fonctionner en couple. Nous avons eu d’innombrables situations où nous avions mal fait des deux côtés, mais nous avons appris de ces leçons et voulons vraiment développer notre relation.

« Nous essayons de voir l’autre côté d’un argument. Nous essayons de ne pas nous dire ce que nous devrions ressentir », a ajouté Tara.

Puis, en 2020, la pandémie a frappé et le couple a passé les «six meilleurs mois» ensemble en lock-out.

Ils se sont entraînés ensemble et ont même pu partager leur enthousiasme en se qualifiant tous les deux pour concourir à Tokyo cet été.’

Soutien: En juin, Hunter a regardé Tara sauter de 23 pieds, se classant deuxième dans les épreuves féminines de saut en longueur

Soutien: En juin, Hunter a regardé Tara sauter de 23 pieds, se classant deuxième dans les épreuves féminines de saut en longueur

« Ce moment de cognition juste après avoir réalisé qu’elle avait fait partie de l’équipe était l’une des choses les plus mémorables que j’aie jamais vécues », a déclaré Hunter.

 » Pouvoir le serrer dans ses bras était une expérience irréelle … C’était l’événement le plus mémorable qu’il ait vu en athlétisme « , a déclaré Tara.

En juin, Hunter s’est rendu à Minneapolis, où il a obtenu une place dans l’équipe paralympique américaine en remportant le 400 mètres et en se classant deuxième au 100 mètres. Juste après, il s’est envolé pour l’Oregon où il a pu voir Tara gagner sa propre place dans l’équipe olympique américaine.

Il a regardé Tara sauter 23 pieds, se classant deuxième dans les épreuves féminines de saut en longueur.

« Ce moment de cognition juste après avoir réalisé qu’elle avait fait partie de l’équipe était l’une des choses les plus mémorables que j’aie jamais vécues », a déclaré Hunter.

Les photos et la vidéo que le couple a partagées sur Instagram montrent une Tara ravie qui court et saute dans les bras de Hunter.

 » Pouvoir le serrer dans ses bras était une expérience irréelle … C’était l’événement le plus mémorable qu’il ait vu en athlétisme « , a-t-elle déclaré à Insider.

Maintenant, ils sont tous deux prêts à se terminer à Toyko, l’événement de Tara ayant lieu ce week-end et celui de Hunter plus tard en août.

Malheureusement, avec des spectateurs interdits en raison de COVID-19, même les autres athlètes ne peuvent pas s’encourager, donc Hunter est toujours aux États-Unis alors que Tara se prépare à concourir en premier.

« Nous équilibrons notre relation à distance en ayant la communication, la confiance et la patience », a expliqué Hunter

« A Rio, ma famille et mes amis me soutenaient là-bas », a déclaré Hunter. « Maintenant, je peux être cette personne pour Tara. »

« Hunter est mon rocher, mon meilleur ami, et tout est combiné en un seul être humain », a déclaré Tara

La suite !  Après les JO, le couple envisage de vivre ensemble à Fayetteville, Arkansas

La suite ! Après les JO, le couple envisage de vivre ensemble à Fayetteville, Arkansas

Il l’encourage toujours à des kilomètres.

« A Rio, ma famille et mes amis me soutenaient là-bas », a déclaré Hunter. « Maintenant, je peux être cette personne pour Tara. »

Les deux ont également parlé de leur compréhension mutuelle car ils partagent une expérience unique que peu d’autres ont le privilège de vivre.

« La chose la plus importante dont nous avons parlé est de comprendre à la fin de la journée qu’il ne s’agit que d’une compétition d’athlétisme », a déclaré Hunter. « C’est une expérience vraiment incroyable et il est important de tout s’imprégner, mais à la fin de la journée, c’est une compétition d’athlétisme et c’est notre travail et nous concourrons au plus haut niveau possible. »

«J’ai l’impression que cela parle de qui nous sommes en tant que couple. Nous nous motivons mutuellement et formons une bonne équipe à bien des égards. Je pense que c’est vraiment cool de faire ces expériences incroyables et de le faire ensemble.’

Tara a ajouté: « Outre mes parents et les membres de ma famille proche, Hunter est mon rocher, mon meilleur ami et tout est combiné en un seul être humain. Il est minuscule sur cette terre et a eu un impact énorme dans mon monde.

Après les Jeux olympiques, le couple envisage de vivre ensemble à Fayetteville, Arkansas. Ils ont également tous deux signé des accords d’approbation avec Champion.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *