à quel service de jeux vidéo à la demande s’abonner?


Durant le premier confinement, certains se sont découvert une passion pour le pain fait maison. D’autres en ont profité pour écluser leur pile de livres à lire, ou leur liste de séries Netflix. Beaucoup se sont aussi plongés dans les jeux vidéo pour se changer les idées, comme en a témoigné l’incroyable succès du jeu de Nintendo Animal Crossing New Horizons.

Le reconfinement, d’une durée encore incertaine, est une bonne occasion de tester les services d’abonnements de jeux vidéo afin de s’amuser sans se ruiner. Tous ne nécessitent pas de posséder une console de jeu, ni d’avoir une excellente connexion à Internet. Le Figaro vous aide à vous y retrouver.

Vous possédez une console de jeu

  • Le Nintendo Switch Online sur la console Nintendo Switch

L’abonnement Nintendo Switch Online débloque les modes multijoueur en ligne des jeux de la console, comme Traversée d’animaux ou Mario Kart 8. Mais il ouvre aussi l’accès à une quarantaine de «classiques» du jeu vidéo sortis dans les années 1980 et 1990. On pourra ainsi (re)jouer à Super Mario World, La Légende de Zelda, Dr Mario, Super Metroid, Donkey Kong ou Île de Yoshi. Cette offre intéressera avant tout les fans de rétrogaming.

Nintendo Switch Online, 3,99 euros par mois. Voir le catalogue complet.

  • Le Game Pass sur la console Xbox One

Ce service de Microsoft permet de piocher dans un catalogue varié et de grande qualité d’une centaine de jeux vidéo. On y trouve aussi bien des jeux indépendants renommés (Deads Cells, Jeu d’oie sans titre, Celeste…) que des blockbusters de ces dernières années (Resident Evil 7, Final Fantasy XV, Doom Eternal…). Le Game Pass comprend aussi les productions des studios Microsoft (les sagas Halo, Forza, Gears of War…) et leurs nouveautés dès leur sortie.

Chaque jeu doit être téléchargé sur le disque dur de la Xbox One avant d’être joué. Mais une partie du catalogue est aussi accessible en streaming sur un téléphone Android.

Game Pass, 13,99 euros par mois. Voir le catalogue complet.

  • Le PlayStation Now sur PlayStation 4

Le PlayStation Now donne accès à une bibliothèque d’une centaine de jeux vidéo sortis au cours des dix dernières années. Un certain nombre est aussi présent sur le Game Pass de la Xbox One. Mais le service permet de (re)jouer à des anciennes exclusivités PlayStation, comme les trois premiers volets de la saga Inexploré, Bloodborne, Metal Gear Solid V ou Le dernier d’entre nous. Contrairement au Game Pass, le PlayStation Now comprend peu de jeux très récents.

Le PlayStation Now est un service de cloud gaming : tous les titres sont accessibles instantanément. Mais vous pouvez aussi les télécharger pour une meilleure qualité visuelle si votre connexion à Internet n’est pas assez puissante.

PlayStation Now, 9,99 euros par mois. Voir le catalogue complet .

Vous n’avez pas de console de jeu

Rien n’est perdu ! Des services sont aussi disponibles sur ordinateur, et même sur iPhone et iPad. Mais il faudra penser à se procurer une manette de jeu. Nous vous recommandons la manette Xbox One qui est compatible avec tous ces abonnements.

  • Le Game Pass sur PC ou smartphone Android

L’offre de Microsoft (lire ci-dessus) est aussi disponible sur PC avec un catalogue spécifique. On y trouve le dernier et acclamé Flight Simulator, Skylines des villes, les L’âge de l’Empire, Europa Universalis IV, Football Manager 2020… Mieux vaut posséder un PC gamer pour profiter au mieux de ce service !

Vous n’avez qu’un smartphone ? Le Game Pass est depuis peu compatible avec le cloud gaming sur les téléphones Android. Vous pourrez jouer sans téléchargement à la quasi-totalité du catalogue console. Une connexion fibrée est hautement recommandée.

Game Pass, 13,99 euros par mois. Voir le catalogue complet.

  • Apple Arcade ou la crème du jeu mobile

Comme son nom l’indique, Apple Arcade ne fonctionne que dans l’écosystème des appareils Apple : iPhone, iPad, iPod Touch, Mac et Apple TV. Certains jeux sont jouables en tactile sur l’écran du smartphone ou de la tablette. D’autres requièrent une manette, Xbox One ou PlayStation 4. Tous doivent être téléchargés.

Ce service regroupe une centaine de jeux mobiles premium qu’Apple a cofinancé. Les parties ne sont pas interrompues par des publicités ; il n’y a pas besoin de dépenser de l’argent pour progresser dans sa partie. Pour ne rien gâcher, l’offre éditoriale est de grande qualité.

Apple Arcade, premier mois gratuit puis 4,99 euros par mois. Voir le catalogue complet .

  • Le familial et grand public Blacknut

Ce service français fonctionne sur un grand nombre d’appareils : télévisions connectées, ordinateurs (Windows, Mac, Linux), smartphones Android. Il permet de jouer en cloud gaming, et donc sans téléchargement, à un catalogue de 400 jeux vidéo. Ces derniers ne sont pas de dernière fraîcheur, mais la sélection est suffisamment variée pour plaire à l’ensemble de la famille : sports, course de voitures, jeux rétro, jeux de société, titres pour enfants… Les jeux indépendants français sont aussi bien représentés.

Blacknut, 7,49 euros le premier mois puis 14,99 euros. Voir le catalogue complet.

  • Les offres des opérateurs télécoms

SFR et Orange proposent à leurs abonnés SFR Gaming et Orange Jeux, des services payants de cloud gaming. Les catalogues, jouables sans téléchargement, sont là encore datés, mais d’une grande diversité dans les genres et les supports (jeux consoles et mobile).

SFR Gaming, 14,99 euros par mois. Voir le catalogue complet.

Orange Jeux, deux mois gratuits puis 14,99 euros par mois. Voir le catalogue complet.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *