Une « énorme » levée de fonds pour la start-up qui permet aux policiers de déverrouiller les iPhone


Grayshift, la start-up qui permet aux autorités de déverrouiller les iPhone, lève 47 millions de dollars, une « énorme » levée de fonds, estime Forbes, pour une entreprise de criminalistique téléphonique qui se concentre presque exclusivement sur la sécurité du célèbre appareil d’Apple.

Un rapport de l’ONG Upturn avait récemment révélé que plus de 2 000 forces de l’ordre américaines utilisaient désormais ce type de technologies, qui permettent de récupérer tout ou partie du contenu d’ordiphones quand bien même ils seraient chiffrés et que leurs titulaires refuseraient (ou ne seraient plus à même) de les déverrouiller.

David Miles, fondateur et PDG de Grayshift, s’est vanté que, l’an passé, son entreprise avait doublé ses revenus, son adoption par les clients et le nombre de ses employés.

Son produit phare GrayKey serait capable de déverrouiller tous les iPhones jusqu’au 11. « Il est fort probable qu’ils ne peuvent pas faire grand-chose, voire rien du tout, avec l’iPhone 12 et iOS 14 », a déclaré Vladimir Katalov, PDG d’une autre société médico-légale, Elcomsoft.

Forbes avait également révélé que Grayshift prévoyait de se lancer dans le déverrouillage d’appareils Android, mais aucun produit n’aurait encore été mis sur le marché.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *